Deals & Cases | 19 Dec 2019

Lancement d’un nouveau fonds mondial pour les survivant(e)s de violences sexuelles liées aux conflits

FRORIEP est fière d’avoir contribué au lancement d’un nouveau Fonds mondial pour les survivant(e)s de violences sexuelles liées aux conflits, une fondation suisse exonérée d’impôts, basée à Genève, en Suisse, lancement annoncé le 30 octobre 2019 au siège de l’ONU à New York par Pramila Patten, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU sur la violence sexuelle en temps de conflit (RSSG-SVC). Pour en savoir plus sur l’annonce, cliquez ici.

Le Fonds mondial pour les survivant(e)s s’appuie sur le plaidoyer du Bureau du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies sur la violence sexuelle en temps de conflit, le travail de la Fondation Dr Denis Mukwege, l’Initiative de Nadia et les voix des survivant(e)s de la violence sexuelle liée aux conflits dans le monde entier. Le Fonds mondial pour les survivant(e)s est un mécanisme novateur, centré sur les survivant(e)s, dont la mission est de veiller à ce que les survivant(e)s de la violence sexuelle liée aux conflits aient accès à des réparations et à d’autres formes de recours, à l’échelle mondiale. Il réunira diverses parties prenantes dans un partenariat novateur pour répondre aux besoins des survivant(e)s.

« Le Fonds mondial des survivants est unique, car il est axé à 100 % sur les survivants. Les survivants doivent faire partie intégrante de ce processus » a déclaré Nadia Murad, lauréate du prix Nobel de la paix, survivante de Yazidi, en compagnie du Dr Mukwege, tous deux membres du Conseil d’administration du nouveau Fonds. « Nos idées significatives doivent être impliquées » a déclaré Nadia Murad. « Les survivants doivent faire partie de la solution. » Notant que le fonds ne remplace pas la justice et que « les criminels doivent payer pour leur acte », le Dr Mukwege, gynécologue congolais, qui s’est prononcé contre la violence sexiste, a déclaré que « le Fonds mondial pour les survivants établit un moyen direct pour les survivants d’avoir accès à des réparations » et « changera les individus, les familles et les communautés partout dans le monde ».

Le Fonds cherchera à établir un fonds commun permanent de capitaux pour appuyer les programmes visant à aider les survivant(e)s de la violence sexuelle liée au conflit à obtenir des réparations et d’autres formes de recours. Le Fonds vise à débloquer 50 à 100 millions de dollars d’ici à 2022 pour les survivant(e)s de la violence sexuelle. Lors de la réunion du G7 en août 2019, le Président français Emmanuel Macron a annoncé le soutien de la France en s’engageant à verser 6 millions d’euros au Fonds. Le président du Conseil de l’UE, Donald Tusk, a également exprimé le soutien de l’Union Européenne en annonçant une contribution de 2 millions d’euros. Les gouvernements français et allemand et deux fondations privées ont fourni au Fonds un financement d’amorçage d’un montant total de 400 000 euros en 2019.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce fonds novateur, son organisation et son fonctionnement, veuillez consulter le site internet du Fonds ici.

Back
FRORIEP > Où nous trouver?

Où nous trouver?
Nous sommes spécialisés en droit suisse, mais notre conception est internationale en vue de répondre aux besoins de notre clientèle quel que soit le lieu.

Etude